Ces entrepreneurs qui construisent le monde demain, portrait de Laurent Janniaud

3ème interview de notre série “ces entrepreneurs qui construisent le monde de demain” avec le portrait de Laurent Janniaud. S’il n’est pas entrepreneur au sens strict du terme, il est un vrai intrapreneur !

Ce bourguignon d’origine de 43 ans a su faire ses preuves au fil des années et gagner la confiance des actionnaires pour diriger aujourd’hui Mainfreight France, 100 salariés.

Comment êtes-vous arrivé dans le secteur du transport et de la logistique ? Quel est votre parcours ?

Après des études en marketing stratégique en France et à l’étranger j’ai intégré la filiale française du Groupe néerlandais Wim Bosman racheté en 2011 par Mainfreight. J’ai occupé différents postes dont celui de responsable qualité et de responsable des ventes avant de devenir Directeur Général en 2013.

Pourquoi avoir voulu prendre la direction d’une entreprise ? Pourquoi ne pas avoir créé ou repris votre propre entreprise ? Pourquoi Mainfreight ?

Mon ambition a toujours été de rassembler une équipe et de mêler des talents et les énergies pour atteindre un objectif. L’entreprise que je dirige aujourd’hui est celle qui m’a donné ma chance, celle qui m’a permis de mettre en place la culture que je rêvais de mettre en place. Je ne suis pas propriétaire mais ma liberté est telle que je ne ressens pas le besoin de créer ma propre entreprise.

Mainfreight en bref

Mainfreight est une fournisseur de solution transport et logistique France, Europe et Monde. Le Groupe compte 260 implantations dans le monde et emploie 7500 personnes.

La marque employeur et bien-être au travail sont des éléments qui vous tiennent à coeur. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Notre entreprise est bâtie sur une vision à 100 ans. Toutes les décisions qui sont prises le sont en partant du postulat que nous serons encore là dans 100 ans. 

Cet engagement façonne notre approche en matière de recrutement et de formation de nos équipes, la relation que nous construisons avec nos clients et fournisseurs ainsi que nos stratégies de développement.

Chez Mainfreight, pas de bureau fermé pour les managers, pas de place de parking pour la Direction. Nous partageons tous un même espace et tout le monde est invité à participer à l’amélioration continue: 1= 1 voix. Chaque semaine par exemple des réunions sont organisées dans chaque service. Ces réunions, présidées par un collaborateur différent chaque semaine, permettent d’identifier des dysfonctionnements et de faire des propositions d’amélioration. La prise d’initiative est encouragée: mieux vaut demander pardon que demander la permission. Même une mauvaise décision reste une opportunité de tirer une leçon.

Nous tenons également à ce que 100% de nos managers soient issus de la promotion interne. 

La transparence est également un élément important de notre culture: chaque semaine les résultats financiers de l’entreprise sont affichés dans l’ensemble des services. 

Si un chef d’entreprise vous demande un conseil pour créer une culture d’entreprise telle que la vôtre, quel serait-il ?  

Je lui dirais que la culture d’entreprise doit se construire sur une approche sincère.  Il ne suffit pas de demander à chacun d’enfiler le même maillot pour qu’une même culture soit partagée. Cette culture devra avoir du sens pour vos collaborateurs, votre entreprise et pour la communauté qui gravite autour d’elle (sous-traitants, partenaires institutionnels, écoles, etc…) et s’appuyer sur des valeurs clairement identifiées et partagées par tous. 

Je lui conseillerais de recruter ses équipes en fonction des valeurs et de la culture qu’il souhaite mettre en oeuvre et d’avoir pour ambition de les mettre dans les meilleures conditions pour qu’ils accompagnent la croissance de leur entreprise tout en développant leur potentiel. Il est très tentant d’aller chercher les très bons profils disponibles sur le marché. Le risque de diluer la culture d’autres entreprises dans la vôtre est alors grand.  J’ai très vite renoncé à cette approche. Recrutez de jeunes talents, formez-les pour qu’ils deviennent vos cadres de demain. Et cela même si cela vous prendra 1 à 2 ans qu’ils soient prêts. En effet un cadre promu au sein de l’entreprise fera grandir ses équipes en insufflant la culture de l’entreprise. 

Si un étudiant vous demande un conseil pour intraprendre dans le secteur du transport et de la logistique, ce serait lequel ?

D’abord je lui dirais de choisir “qui” puis seulement ensuite “quoi”. La stratégie n’est qu’un détail quand on s’entoure dès le début des bonnes personnes.  La culture de l’excellence permettra le développement commercial et in fine la rentabilité. 

Portrait chinois

Si vous étiez une citation, vous seriez laquelle :  si aucune opportunité ne frappe à la porte, construit une porte.

Si vous étiez un sport : Nécessairement un sport collectif parce que la victoire y est le fruit d’un effort individuel fourni dans l’intérêt supérieur de l’équipe. 

Si vous étiez une spécialité de votre ville et de votre ville de coeur : 

Je suis originaire de Bourgogne et j’ai fait une grande partie de mes études à Dijon alors je dirais plus que le vin ou la moutarde, le pain d’épices.

Evolutrans

Contact

SAS Évolutrans - Volupal - Volulots - EV Logistique

Techniparc Chesnes-Ouest - 12 rue de Madrid - Bât A1

38070 St Quentin Fallavier

Tel : 04 74 94 55 55

Tel Volupal : 04 74 82 48 38

Tel Volulots : 06 78 58 82 97

Pièce jointe (jusqu'à 5 Mo)
© 2017 « ÉVOLUTRANS - VOLUPAL - VOLULOTS - EV LOGISTIQUE » | Mentions légales | Crédits | Accès intranet