Portrait des Transports Transfret

Pouvez-vous nous expliquer comment vous êtes arrivé dans le transport ?

Chauffeur de métier à l’époque en Suisse, j’ai eu l’occasion de reprendre l’activité d’une personne qui revendait son matériel et qui travaillait avec un imprimeur. J’ai racheté son matériel et repris son contrat. J’ai alors démarré en VL avec la Suisse en journée et la nuit je travaillais pour moi avec des journaux d’annonces légales. J’ai en même temps fait une formation pour devenir attestataire poids lourd. Ma compagne m’a alors rejoint dans la société pour faire quelques livraisons la journée. Au bout de trois ans, en 1995, avec 4 personnes dans la société, j’ai rejoint l’équipe au complet, sans revenu pendant 3 ans, pour privilégier avant tout mon entreprise. En 1998, j’ai enfin fini par devenir attestataire, j’ai alors acheté des poids lourds, j’ai fait des tournées de nuit pour TNT et en 2000 j’ai construit mon premier bâtiment avec une plateforme, une station de lavage et un atelier garage. 10 ans plus tard, j’ai reconstruit un autre bâtiment à côté du premier pour être, à l’heure actuelle, 54 salariés. 

Pouvez-vous me parler de votre entreprise ? Quelles sont les spécificités chez Transfret ?

Transfret réalise de la distribution sur toute la Haute Savoie tous les jours. On réalise également de la location avec chauffeur. On travaille pour la poste, TNT, et également avec des confrères, ce qui nous permet de faire des tournées complètes sur le département et nous a permis d’intégrer Volupal qui était alors assuré qu’on livrait tous les jours tous les secteurs. 

En spécificité, nous transportons des véhicules en camions fermés. C’est une activité que j’ai ouverte par passion. C’est une niche qui nous permet de faire un transport spécifique avec de belles aventures et de belles rencontres avec de la clientèle Suisse, et le Trophée Lotus en France. On travaille également pour des collectionneurs, des maisons de ventes aux enchères. 

J’ai en effet pu voir que vous êtes passionné automobile, vous soutenez également des initiatives locales (Bières La Baguette, Association Nos Petites Etoiles…), vous proposez même à vos salariés des séances de réflexologie : Transfret semble véhiculer de belles valeurs, pouvez-vous m’en dire plus ?

Je suis personnellement collectionneur de voitures et pilote amateur de loisir. J’ai également monté, avec des amis, la coupe 104 ZS glace avec des Peugeot 104 de l’époque tous les hivers et je suis président d’une ASA sportive automobile (l’ASA Mont des Princes) avec laquelle j’organise un rallye sur 2 jours et une montée historique. Cela me prend du temps, mais je suis à l’écoute des gens, j’aime prendre mon temps pour réaliser des rencontres. J’ai désormais un important réseau relationnel qui m’a permis de développer mon commerce. J’ai par exemple rencontré un grand coureur, Henri Vatanen, qui était député dans le transport qui est venu passer une journée dans l’entreprise. Il a pris le temps de rencontrer chaque salarié. Avec tous les risques qu’il a pris dans le sport, il voit la vie différemment, prend le temps et est à l’écoute de tout le monde. Je me sens proche de ce type de personne car j’aime le relationnel et être à l’écoute des autres. Je fais pareil dans ma société avec mes salariés et avec les gens que je peux rencontrer. J’ai par exemple décidé de payer des séances de réflexologie à mes salariés, pour leur bien-être personnel et au travail. J’ai également rencontré un jeune qui fait de la bière à base de pain. A mon niveau, cela me semblait normal de l’aider en lui faisant une belle publicité sur mes camions. J’ai fait la même chose avec une petite association que nous avons décidé de soutenir (Nos Petites étoiles). Tous ces publicités sur mes camions, ces aides que je peux apporter à mon niveau, ce sont des coups de cœurs que j’ai eus par le biais de rencontres que j’ai pu faire. L’idée n’est alors pas de parler d’argent. Par ce biais-là, cela véhicule également l’image positive que je souhaite véhicule pour ma société.

De mon point de vue, j’ai démarré avec un seul VL, j’en suis à une société avec 54 salariés, 2 bâtiments et j’estime que je n’en serais pas là où j’en suis sans toute l’équipe que j’ai derrière moi ! Mon personnel, c’est ma famille, tout simplement ! J’investis pour le bien-être de mes salariés car je connais le métier, je l’ai fait, et même si je n’ai plus le temps j’aime toujours autant mes camions et j’aime toujours ce métier. Quand je discute avec un chauffeur par exemple, on parle le même langage, je sais de quoi il me parle. Je ne suis pas un homme de bureau, je suis un homme de terrain. 

Je mets aussi un point d’honneur à prendre beaucoup de jeunes. Je leur laisse leur chance, à quelque poste que ce soit tant dans les bureaux qu’en tant que chauffeurs où certains ont passé le diplôme et sont embauchés. Cela nous demande de nous adapter mais ils apprennent beaucoup de choses et nous apprennent autant en retour avec les nouvelles méthodes et nouvelles façons de travailler. Il ne faut, selon moi, jamais oublier que c’est eux qui ont le monde entre leurs mains. C’est aussi de cette manière que l’on fait découvrir nos métiers et germer de belles vocations. C’est aussi ce qui permet, dans un domaine peinant à recruter, de préparer le renouvellement. Si nous ne préparons pas le renouvellement, dans 10 ans nous serons tous face à un mur.

Vous êtes membre Volupal depuis 2015, membre Evolutransien depuis 2017, pourquoi avoir rejoint notre réseau, qu’est-ce-que cela vous a apporté ?

Volupal nous a indéniablement apporté du travail. Du côté d’Evolutrans, ce que je préfère, ce sont ces réunions régionales que l’on fait tous les ans et qui nous permettent d’échanger et de se rencontrer (réunion qu’on a stoppé à cause du covid). Au début du Covid il y a eu plusieurs réunions en visioconférence ou chacun a essayé d’amener les solutions qu’il avait trouvées pour affronter la situation, c’était très enrichissant. Partager ses idées et son savoir-faire, c’est la meilleure manière d’avancer et d’impliquer tout le monde.

Evolutrans

Contact

SAS Évolutrans - Volupal - Volulots - EV Logistique

Techniparc Chesnes-Ouest - 18 rue de Madrid - Bât A2

38070 St Quentin Fallavier

Tel : 04 74 94 55 55

Tel Volupal : 04 74 82 48 38

Tel Volulots : 06 78 58 82 97

Pièce jointe (jusqu'à 5 Mo)

Nous traitons les données recueillies pour nous permettre de vous envoyer toute réponse à une demande via le formulaire de contact. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous aux mentions légales.

© 2017 « ÉVOLUTRANS - VOLUPAL - VOLULOTS - EV LOGISTIQUE » | Mentions légales | Politique des cookies | Politique des données | Accès intranet