Bienvenue au Groupe JIMENEZ !

20/11/23 | Vie du réseau

Accueil 9 Vie du réseau 9 Bienvenue au Groupe JIMENEZ !

Tu es tombé dans le transport étant petit, pourquoi y être resté ?

Je ne m’étais pas forcément posé la question au départ. Pas passionné par les études, j’ai suivi une 3ème qui me permettait de suivre des stages en entreprise. J’ai pu tester la chaudronnerie, la mécanique moto et la maintenance de systèmes divers et du coup à la fin du collège, j’ai fait le choix de suivre un BEP de maintenance des systèmes mécaniques automatisés pour enchainer avec un bac Pro. Mais au moment du bac pro, je me suis rendu compte que, bien qu’aimant ce que je faisais, je ne me voyais pas faire ça toute ma vie et j’avais été effrayé par un des membres de l’équipe dans laquelle j’étais en stage qui avait 40 ans de boutique. Il n’avait pas réussi à évoluer ni dans l’entreprise ni personnellement et, aigri, il n’avait de cesse de critiquer tout et tout le monde et au vu de mon manque d’expérience, je n’ai eu de vue de l’entreprise que cette personne là et je ne me voyais pas finir ainsi… Le bac approchait, les délais des resserraient et il fallait que je fasse des choix et, adorant mes parents, aimant les camions et le transport comme mon père et ayant depuis tout petit trainé dans leurs pattes, je me suis dit pourquoi pas le transport…
Ma mère m’a poussé à faire un bilan de compétence d’où il est ressorti 2 choses : les métiers liés aux arts visuels et le transport. Par facilité, c’est du coup cette voie que j’ai suivie. Voie dans laquelle je me suis plus facilement projeté que dans les beaux-arts…
J’ai du coup fait le bac +2 chez le Sernam, qui n’existe plus maintenant qui était une entreprise de messagerie en 2008. J’y suis resté 2 ans et j’ai dû en sortir car le Sernam était en difficulté et n’embauchait plus personne. C’était l’occasion de voir alors autre chose et d’aller travailler avec mes parents qui développaient leur société et avaient besoin de personnel.
J’ai passé les permis poids lourds et super lourd et me suis retrouvé pendant 6 ans à l’exploitation dans l’entreprise familiale.

Pourquoi avoir voulu reprendre les Transports Berges ?

Ce n’était pas prévu, ça s’est surtout fait naturellement car Lionel Berges était notre client. Nous lui faisions la traction A/R Mitry Mory et la descente de Rungis.
Lionel n’avait plus la même motivation et il s’est posé la question de vendre son entreprise mais tout s’est surtout posé au détour d’un repas avec mon père ou ils en ont parlé ensemble sans forcément se poser de question. Mon père nous en a alors parlé car nous sommes depuis le début de l’année dans un processus de transmission familiale pour pouvoir se permettre à terme de se passer de mon père, ma mère ayant déjà lâché les voiles même si elle joue toujours un rôle important dans l’entreprise. Mon père, lui a encore un peu trop d’attache dans l’exploitation et le commerce. Je me suis personnellement fixé un objectif qui est de diversifier certaines activités de l’entreprise pour ne plus être dépendant de la traction de messagerie qui a été créée et développée par mon père. J’ai du coup développer l’affrètement et la partie stockage et logistique. Quand Lionel nous a fait part de son souhait de vendre, mon père m’en a parlé et j’y ai vu la possibilité de se diversifier dans un secteur qu’on ne maitrise pas mais qu’on aime et qu’on connait. Après avoir sondé certains gros clients, on s’est aperçu qu’un réseau comme Evolutrans n’est pas perçu comme un concurrent mais comme un réseau complémentaire, ce qui nous a libéré pour la suite des discussions. Après être allés dans son entreprise, on s’est immédiatement sentis à l’aise avec ses équipes et avec ses valeurs familiales que l’on a déjà d’ancrées au sein des Transports Jimenez.

Comment se passe ton intégration et ta reprise des Transports BERGES ?

Ce n’est jamais facile et c’est trop tôt pour le dire mais pour le moment cela me semble plutôt positif puisque pour moi, l’objectif est de m’intégrer moi et non l’inverse !
Selon toi, qu’est-ce que les Transports JIMENEZ peuvent apporter à Evolutrans ? En quoi Evolutrans peut-il vous être bénéfique ?
Sur la partie messagerie, nous pouvons apporter notre expertise dans la traction. On s’est spécialisés là-dedans et on est structurés pour pouvoir remplacer un chauffeur ou un matériel au pied levé. On a des chauffeurs aux 4 coins de la France avec des véhicules de service et dans un rayon de x km peuvent remplacer une personne pour un imprévu (absence, congé, maladie… ) avec comme souhait de répondre au client « j’ai une solution à vous apporter ».
Après on a aussi su mettre en place dans notre entreprise une structuration informatique qui nous permet de la gérer et d’automatiser certains aspects de gestion qu’on pourrait présenter aux autres adhérents.
Ensuite le réseau, lui, peut nous apporter tout ce partage d’informations, de bonnes pratiques. On enlève nos œillères et on s’ouvre à ce que font les autres. On n’est pas dans un objectif de croissance pour écraser les autres. On ne concurrence personne, on veut juste continuer d’être un maillon fort du réseau.

Qu’en est-il de la RSE chez vous ?

Avant même qu’on appelle ça RSE, ma mère a mis en place énormément de choses en place. J’espère que tout le monde se rend compte de la chance d’être dans un réseau qui les accompagne dans toute la RSE, c’est très lourd à mettre en place et si on est pas accompagné on peut le subir plus qu’autre chose.

  • Nous nous sommes engagés pour maitriser notre impact sur le climat en réalisant le bilan de nos sources d’émissions de gaz à effet de serre annuellement. Nous sommes certifiés ISO 14001 et signataire de la Charte co2.
  • Nos déchets industriels sont triés à la source lors de leur émission, puis sont pris en charge par des prestataires agréés.
  • Sur la route, nous avons pour objectif de réduire la consommation de carburant de 2 litres au 100. Signataire de la Charte « Objectif CO2, nous suivons la consommation de notre flotte grâce à notre outil informatique interne qui nous permet de suivre avec précision les consommations de nos véhicules afin de détecter les anomalies et point à améliorer, former nos conducteurs à la conduite rationnelle et mesurer les progrès.
  • Nous avons également deux formateurs internes agréés AFTRAL qui accompagnent nos conducteurs dans le cadre des FCO (Formation Continue Obligatoire), éco-conduite et process qualité client.
  • 100 % de notre flotte répond à la norme Euro 6. Nous avons diversifié nos sources d’énergie afin de proposer du BioGaz, du B100 (Colza), du XTL et de l’électrique à nos clients désireux de verdir leur offre.
  • Nos pneus sont réchappés et recreusés afin de prolonger la durée de vie du pneu jusqu’à 25%
  • Afin d’augmenter notre performance, nous développons un outil informatique nous permettant d’optimiser nos lignes afin de réduire le taux de kms parcourus à vide.
  • Nous veillons également au bien être de chacun de nos collaboratrices-eurs : Une salle bien-être a été mise en place afin de permettre à des intervenants (Shiatsu Shin, réflexologue, naturopathe, énergéticien, ostéopathe, sophrologue, coach sportif, ..) d’offrir leur service à tous les salarié(e)s le désirant.
  • Ma mère est également marraine du programme AGIR AU FEMININ, en partenariat avec Pôle Emploi et RAS Intérim, ce dispositif encourage l’intégration des femmes dans le secteur du transport routier en les accompagnant dans leur formation et intégration en entreprise.

 

Portrait chinois :

Ton meilleur souvenir professionnel ?

Fin 2015 début 2016, on a fait une croissance externe en rachetant les Transports Callejo, notre plus gros concurrent. Cela fait un moment qu’on s’y intéressait car c’était notre plus gros concurrent. Il nous a semblé judicieux de tenter de les racheter plutôt que quelqu’un d’autre les racheter quitte à nous affaiblir et nous « manger » par la suite.
L’entreprise familiale était alors gérée pars mes parents et mon oncle et celui-ci a profité du rachat des Transports Callejo pour céder sa place pour suivre un autre projet qui lui tenait à cœur.

Lorsqu’on est arrivé dans l’entreprise, personne n’était au courant, la transmission a été très dure mais ayant été moteur dans le dossier de rachat, j’ai dû me retrousser les manches pour assumer la responsabilité de la gestion de flotte de véhicule, les moyens généraux, l’activité logistique, l’atelier intégré… toute la partie technique finalement. Cela a été du coup une période très intense mais très excitante et marquante car c’est là que j’ai commencé à prendre des décisions, à montrer que j’avais des compétences et ou du coup je me suis senti légitime. Je n’étais plus ‘’le fils de’’ même si je n’étais peut-être que le seul à me mettre cette pression !

Une citation que tu aimes répéter ?

Il n’y a pas de citation particulière que je répète, plutôt une citation que j’aime bien : L’imagination est la meilleure compagnie de transport au monde.

Nos autres articles

Nos partenaires s’engagent !  Episode 8 – Profil Plus

Nos partenaires s’engagent ! Episode 8 – Profil Plus

Profil Plus est un réseau national de négociants spécialistes en pneumatiques, qui recense aujourd’hui 230 points de service en France, à destination des particuliers et des professionnels. Partenaire Evolutrans depuis de nombreuses années, Profil Plus propose aux...

lire plus
Le groupe BC ALTEO intègre Evolutrans !

Le groupe BC ALTEO intègre Evolutrans !

Cela fait maintenant 4 mois que les TRANSPORTS VECATEL, adhérent EVOLUTRANS depuis 20 ans, ont intégré le groupe BC ALTEO. C'est donc avec plaisir que nous accueillons le groupe et ses filiales dans nos rangs ! Découvrez l'historique de cette société, ses valeurs, sa...

lire plus