Comprendre l’Optimisation du Transport routier de marchandises

28/02/24 | Logistique

Accueil 9 Logistique 9 Comprendre l’Optimisation du Transport routier de marchandises

Quand on est une entreprise, un industriel ou un commerçant, la recherche d’une solution de transport routier efficace peut être une tâche ardue. Connaître le volume transporté par les différentes tailles de camions, savoir comment est transporté sa marchandise peut s’avérer intéressant lorsqu’on recherche un prestataire.

Cet article a pour objectif de simplifier les concepts souvent complexes entourant l’optimisation du transport routier, offrant ainsi aux néophytes et aux entreprises des clés pratiques pour mieux comprendre et améliorer leur logistique.

Quel volume de marchandises peut transporter un camion ?

Avant toute chose, il semble important de connaître le volume transporté par les différents types de camions.

La Semi-remorque : L’élégant géant de la route

Au sommet de la hiérarchie des poids lourds, nous trouvons la semi-remorque. Ces mastodontes de la route sont conçus pour transporter des charges volumineuses sur de longues distances.

Leur caractéristique distinctive réside dans leur structure articulée, composée d’une remorque détachable tirée par un tracteur. Les semi-remorques offrent une capacité de chargement impressionnante, avec des dimensions généreuses permettant le transport efficace de marchandises encombrantes.

Le Porteur : L’équilibre parfait entre puissance et polyvalence

Juste en dessous de la semi-remorque, nous trouvons le porteur. Ces véhicules se distinguent par leur design compact, mais robuste, offrant une solution équilibrée entre puissance et polyvalence. Les porteurs sont fréquemment utilisés pour des livraisons à courte et moyenne distance, transportant des marchandises de manière efficace tout en naviguant habilement à travers des zones urbaines.

Le Véhicule léger utilitaire 20 m3 : L’allié agile des petites charges

Au bas de l’échelle de taille, mais non moins essentiel, se trouve le véhicule léger utilitaire 20m3. Ce camion compact est spécialement conçu pour les charges plus petites, offrant une agilité exceptionnelle pour manœuvrer à travers des espaces restreints. Idéal pour les livraisons locales, ce véhicule combine la capacité de transport avec la facilité de navigation, répondant aux besoins des entreprises locales et des services de livraison rapide.

Combien de palettes par camion ?

Il est important de garder en tête que dans le transport routier de marchandises, la plupart des marchandises sont disposées sur des palettes afin d’être transportées. Cela facilite la manipulation, tout en optimisant le volume et la durée du chargement. Si le jeu Tétris ne présentait que des carrés, vous imaginez à quel point ce serait sacrément facile !

Différentes sortes de palettes circulent, les deux formats les plus fréquents sont les suivants :

  • Palettes standards européennes 80x120cm
  • Palettes standards américaines 100x120cm

Selon la dimension de la palette et le type de véhicule, le nombre de palettes dans un camion sera différent :

  • Une semi-remorque peut charger entre 26 et 34 palettes au sol, pour un volume moyen de 90m³.
  • Un porteur 19 Tonnes peut charger entre 17 et 21 palettes au sol, pour un volume moyen de 60m³.

Si le sujet des palettes vous intéresse, nous avons rédigé un article complet à découvrir.

L’histoire d’une nécessaire mutualisation des transporteurs routiers

Les transporteurs sont des maillons essentiels de notre économie. Ils permettent de remplir les rayons des supermarchés et des magasins, d’approvisionner nos hôpitaux en médicaments et les citernes en carburants…

Fournir un service de transport coûte cher : entre l’investissement matériel, humain, le carburant ou les assurances, les transporteurs ont de faibles marges. Et leur service bien qu’essentiel reste dans l’ombre.

La création des messageries a vu le jour avec la naissance des grandes surfaces et grands magasins. Avec la concurrence féroce, il s’agissait d’optimiser ses coûts au maximum pour pouvoir simplement faire un chiffre d’affaires. C’est là qu’est née la nécessité de mutualiser les transports.
S’il y avait autant de camions que de palettes sur les routes, l’encombrement des axes autoroutiers serait exceptionnel et la pollution bien plus importante.

Comment fonctionne la messagerie palettisée ?

La messagerie palettisée en réseau, également connue sous le nom de “transport palettisé”, est une organisation permettant de transporter de petites quantités de marchandises de l’expéditeur au destinataire en partageant l’espace de chargement de plusieurs véhicules successifs avec d’autres marchandises. Voici comment fonctionne généralement ce système :

Collecte des marchandises : Les expéditeurs, souvent des petites et moyennes entreprises, préparent leurs marchandises pour l’expédition en les regroupant sur des palettes, facilitant ainsi le chargement et le déchargement.

Hub ou plateforme Logistique : Les palettes collectées sont généralement envoyées ou amenées vers un hub logistique ou une plateforme de consolidation. C’est un point central où les palettes de différents expéditeurs sont rassemblées.

Tri et consolidation : Au hub logistique, les palettes sont triées en fonction de leur destination. Les transporteurs consolident ensuite les marchandises en un seul chargement qui comprend des palettes provenant de différents expéditeurs et vont vers des destinations similaires ou successives.

Affectation des chargements : Les palettes consolidées sont ensuite chargées dans des véhicules de transport, tels que des camions ou des remorques, en fonction de l’itinéraire prévu. L’objectif est d’optimiser l’utilisation de l’espace disponible dans le véhicule et de minimiser les coûts logistiques.

Transport : Le véhicule transporteur part ensuite vers sa destination, desservant plusieurs clients en cours de route et récupérant des palettes par la même occasion. Chaque palette est clairement identifiée pour permettre le suivi tout au long du trajet.

Livraison Finale : Les palettes sont livrés aux destinataires finaux par des véhicules plus petits, tels que des camionnettes de livraison.

Le processus se déroule en plusieurs étapes stratégiques. A chaque étape, l’objectif est d’optimiser le véhicule de transport en évitant de laisser des espaces vides. En résumé :
Un premier conducteur collecte les marchandises lors d’une tournée qui couvre une zone géographique réduite.

Ces marchandises sont acheminées vers une plateforme d’éclatement, où elles sont triées selon leur destination

Les marchandises sont ensuite successivement chargées dans une semi-remorque, transportées puis déchargées sur une la plateforme suivante, et ces opérations se répètent pour amener les marchandises au plus proche de leur lieu de livraison finale.
Un dernier conducteur assure la livraison finale des marchandises aux clients

On pourrait faire le parallèle avec les voies ferrées de transport de voyages de la SNCF. Imaginez que vous souhaitez partir de Besançon pour aller à Clermont. Vous ne ferez pas un voyage en train direct mais une première étape jusqu’à Dole TGV pour prendre un train pour Lyon et de Lyon prendre un autre train vers Clermont Ferrand. A chaque étape, de nouveaux voyageurs se joindront à vous et la longueur ainsi que la vitesse des trains seront adaptées (TGV, TER,…).

Pour la messagerie palettisée en réseau, c’est pareil ! On optimise les camions pour aller jusqu’à la plateforme et on adapte le camion au colis pour la livraison finale.

Des avantages pour le client et les transporteurs

Cette organisation permet aux transporteurs de proposer à leur client des solutions de transport couvrant des zones géographiques bien au-delà de leur zone d’expertise, souvent régionale : en s’unissant avec d’autres transporteurs pour former un réseau, chacun participe à une petite partie de l’acheminement en étant expert sur son métier. Il optimise au maximum l’utilisation de ces véhicules en réduisant ses coûts et aussi les émissions de GES qu’il génère !

Un unique inconvénient

Il est important de noter que cette segmentation de l’acheminement des marchandises implique davantage de manipulations lors des ruptures de charge (déchargement en plateforme), entraînant une augmentation des coûts de manutention et de gestion.

Cet équilibre délicat entre l’optimisation des flux et l’augmentation des manipulations explique pourquoi la messagerie est souvent plus compétitive pour des volumes de distribution plus faibles, généralement jusqu’à 5 à 6 palettes.

En France, les délais moyens de livraison en messagerie varient généralement de 24h, 48h et 72h.

Avantages pour le client

Les clients bénéficient directement de la messagerie palettisée par des coûts de livraison réduits et des délais plus courts. En regroupant les envois de différents expéditeurs, les transporteurs peuvent maximiser l’efficacité de leurs trajets, offrant des tarifs compétitifs et des services plus rapides. Cela permet également aux petites entreprises d’accéder à des services logistiques fiables sans avoir à supporter les coûts élevés associés au transport de charges complètes.

Avantages pour les transporteurs

La mutualisation des transporteurs routiers grâce aux groupements comme Evolutrans permet une utilisation plus efficace des véhicules. En partageant les charges de transport, les entreprises peuvent optimiser leurs itinéraires, minimiser les trajets à vide, et réduire les coûts liés à la logistique. Cela se traduit par une rentabilité accrue et une réduction de l’empreinte carbone globale de l’industrie.

Impact sociétal et environnemental

L’utilisation d’outils de géolocalisation performants permet de réduire le nombre de kilomètres parcourus. La réalisation des transports inter-plateformes de nuit permet de réduire les temps de parcours en évitant l’engorgement sur les routes.

L’organisation autour de plateformes régionales permet, grâce à la mutualisation des palettes de l’ensemble de nos clients sur des transports quotidiens, de réduire les distances de parcours, le nombre de camions sur les routes et les déplacements à vide (réduction des émissions de gaz à effet de serre).

Conclusion

Le transport est un cercle vertueux entre économie, environnement et impact sur la société. Les transporteurs ont compris depuis longtemps qu’en se regroupant, en se mutualisant, ils iraient plus vite, plus loin et seraient plus efficaces : mais pour garantir tout cela, chaque acteur doit tenir ses engagements car chacun est un rouage essentiel. C’est pourquoi notre groupement est particulièrement exigeant avec ses adhérents.

Les 100 PME françaises qui le composent travaillent en étroite collaboration depuis plus de 20 ans pour optimiser la performance et la qualité de nos services.

Nos autres articles

Nos partenaires s’engagent !  Episode 11 – CONTINENTAL

Nos partenaires s’engagent ! Episode 11 – CONTINENTAL

Partenaire de longue date d’Evolutrans, Continental propose aux professionnels du Transport une large gamme de produits, services et solutions liés aux pneumatiques et à la mobilité. Fondée en 1871, l’entreprise a su se diversifier au fil des décennies pour devenir un...

lire plus
Nos partenaires s’engagent !  Episode 10 – CGI FORMATION

Nos partenaires s’engagent ! Episode 10 – CGI FORMATION

On entend régulièrement parler d’écoconduite, mais savez-vous de quoi s’agit-il ? L’écoconduite consiste en un comportement de conduite permettant de réduire sa consommation de carburant, de limiter les émissions de Gaz à Effet de Serre et de diminuer les risques...

lire plus